Nouvelles dispositions relatives aux commissaires aux comptes

Le décret du 26 juillet 2016 pris en application de l’ordonnance du 17 mars 2016 a renforcé les garanties d’indépendance des commissaires aux comptes ainsi que le rôle et les prérogatives du Haut conseil du commissariat aux comptes.

On se souvient que l’ordonnance du 17 mars 2016 (J.-F. Barbiéri, L’audit légal réformé par ordonnance, Bull. Joly Sociétés, 2 mai 2016, p.294 ; EFL, Commissariat aux comptes : les règles d’exercice adaptées au droit européen, 21 mars 2016 ; A. Roche, Commissariat aux comptes : mise en conformité avec le droit de l’Union européenne, La lettre des réseaux, 8 avril 2016) dont les principales dispositions sont entrées en vigueur le 17 juin dernier, visait à mettre en conformité le droit français avec la réforme européenne du contrôle légal (directive 2014/56/UE et Règlement 537/2014 du 16 avril 2014). A cette fin, elle a renforcé les garanties d’indépendance des commissaires aux comptes ainsi que le rôle et les prérogatives du Haut conseil du commissariat aux comptes (H3C).  

 

Le décret du 26 juillet 2016 pris en application de cette ordonnance en tire les conséquences en ce qui concerne la composition, le fonctionnement et les attributions du H3C (Ch.1, « De l’organisation et du contrôle de la profession », art. 3 à 35 du décret). Il fixe également les nouvelles règles applicables en matière d’inscription des commissaires aux comptes (Ch.2, « Du statut des commissaires aux comptes », art. 36 à 71 du décret). Par ailleurs, il adapte les modalités des contrôles auxquels sont soumis les commissaires aux comptes et modifie certaines règles relatives à la réalisation de leurs missions, spécialement quant au contenu des rapports qu’ils établissent (Ch.3, « De l’exercice du contrôle légal », art. 72 à 84 du décret). Enfin, le décret précise la procédure applicable en matière de sanctions devant le H3C ou devant les commissions régionales de discipline (Ch.4, « Des sanctions », art. 85 à 87 du décret).  

  

Annabel QUIN,

Maître de conférences à l’Université de Bretagne-Sud

Ancienne avocat au Barreau de Paris

 

 Mise en ligne: 30/12/2016

Application mobile

LaywerToLawyer, l'application mobile Alta-Juris des avocats pour les avocats

Ventes aux enchères immobilières

Actualités en partenariat avec DALLOZ

Me Étienne Ambroselli, avocat des opposants au projet « Cigéo […]
ven 22 Juin 2018
L’acquittement par la Cour pénale internationale (CPI) de l’ancien vice-président […]
jeu 21 Juin 2018
Le défaut de signature d’une convention ne prive pas l’avocat […]
mar 19 Juin 2018
L’article 19, alinéa 2, de la loi du 31 décembre […]
lun 18 Juin 2018
L’ex-directrice du magasin Tati de Barbès, qui comparaît pour harcèlement […]
dim 17 Juin 2018

Village de la Justice

Ville de la Justice

Rechercher un avocat